Chemin facile ou chemin difficile?

Quel chemin suivez-vous?

Dans la vie, vous aurez très souvent à faire ce choix. Et devinez quel chemin votre cerveau vous pousse « naturellement » à prendre? Le chemin le plus facile bien sûr! Ce n’est pas de sa faute, mais le résultat de millions d’années d’évolution avec comme objectif principal celui de favoriser notre survie (et donc de perpétuer l’espèce humaine). Dans cette perspective, le cerveau cherche toujours à préserver notre énergie disponible, donc à minimiser nos efforts (l’énergie était une ressource absolument vitale aux temps préhistoriques, quand la nourriture était rare et parfois manquait), et aussi à minimiser les risques. Il ne faut donc pas culpabiliser de rechercher le chemin facile, mais il est important de réaliser que ce n’est pas toujours le meilleur chemin à suivre. Je vous explique pourquoi dans la suite…

Le chemin facile est en général celui du plaisir immédiat, de la satisfaction instantanée des besoins. Il procure un shoot de plaisir à notre cerveau, qui risque fort d’y devenir accro et d’en redemander. Il faut savoir résister à ces tentations, dont voici par exemple quelques unes:

  • L’alcool, la cigarette: plaisir à court terme, potentiellement la mort à long terme
  • La Junk-food, les pâtisseries: plaisir à court terme, risque d’obésité et de maladie cardio-vasculaire à long terme
  • Transport motorisé en tout genre, escalator, ascenseur (au lieu d’utiliser ses jambes): moindre effort à court terme, manque d’exercice avec ses conséquences négatives sur la santé à long terme
  • Satisfaction d’un besoin sexuel en trompant son conjoint / sa conjointe: plaisir fugitif à court terme, risque de briser sa relation voire sa famille à long terme
  • Se vautrer sur le canapé à regarder des séries ou autre: plaisir court terme, aucun bénéfice à long terme
  • Passer des heures sur les réseaux sociaux: plaisir court terme, aucun bénéfice à long terme

En prenant conscience de cela, il est possible de « se reprogrammer » pour favoriser les actions qui nous apportent un bénéfice à long terme plutôt que juste un plaisir à court terme. La plus importante d’entre elles est d’investir sur soi-même en consacrant du temps à son développement personnel. Ainsi, lire des livres ou se former en regardant des vidéos ou autres vous apportera infiniment plus que regarder la télé toute la soirée. Il ne s’agit pas bien sûr de s’interdire tout divertissement, nous en avons aussi besoin, mais de mettre son focus (autrement dit sa priorité consciente) sur les activités bénéfiques à long terme.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, et demande de l’entrainement. Car il est évident que lire un petit peu le soir ne produira pas un résultat visible immédiatement. C’est la répétition quotidienne de cette action pendant des semaines, des mois et des années qui fera une énorme différence dans votre vie. Il en va de même pour l’hygiène de vie, une alimentation saine, la pratique de l’exercice physique, et bien d’autres choses…

Peut-être que la vanlife vous apparait aujourd’hui comme un chemin difficile, parce que cela demande le courage de se lancer? Peut-être que cela parait plus risqué que de rester dans le « status quo », de se satisfaire de sa situation actuelle même si celle-ci n’est pas idéale? Si c’est le cas, j’espère que cet article vous fera réfléchir et peut-être vous encouragera à faire ce choix du chemin difficile, celui qui qui est non seulement le plus passionnant mais qui vous apportera aussi le plus de résultats à long terme, qui vous permettra de vous accomplir et d’évoluer. Et si vous hésitez encore, rappelez-vous que la vie est un jeu 😉 !

Laisser un commentaire