Il est libre Max… en van

Connaissez-vous la chanson emblématique d’Hervé Cristiani « Il est libre Max » sortie en 1981?

Cette chanson a toujours été ma chanson préférée, j’avais 15 ans à l’époque de sa sortie. Elle me semble une parfaite illustration de « l’esprit vanlife ». En voici quelques extraits:

Il vit sa vie sans s’occuper des grimaces
Que font autour de lui les poissons dans la nasse

Dans l’panier de crabes, il n’joue pas les homards
Il n’cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare

Il est libre Max, il est libre Max!
Y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler

Parolier : Herve Cristiani
Cimetière Canadien de Dieppe

Le propre de la vanlife, c’est de vivre en totale liberté. Même s’il ne faut pas trop compter vous envoler au sens propre avec votre van, vous le ferez au sens figuré. La liberté est certainement l’un des biens les plus précieux de l’être humain. Il nous arrive souvent de l’oublier, mais beaucoup d’hommes ont donné leur vie dans le passé pour que nous soyons libres aujourd’hui. La ville de Dieppe, où je vais régulièrement en van, est notamment marquée par les 1800 soldats canadiens qui sont morts le 19 aout 1942 lors de l’opération Jubilee pendant la seconde guerre mondiale. Des jeunes gens qui n’étaient pour la plupart jamais venus en Europe et encore moins en France, et ont donné leur vie pour que nous soyons libre aujourd’hui. Aussi, sachons apprécier cette liberté que nous considérons bien souvent comme acquise, évidente, inaliénable. Beaucoup de peuples par le monde vivent encore malheureusement sous la dictature et nous envient.

Cette liberté si précieuse, nous pouvons l’utiliser pour nous « envoler » en van.

« Je vole » de Michel Sardou: une métaphore de la vanlife?

La vanlife est un multiplicateur de liberté. Vous pouvez partir à tout moment, aller où bon vous semble, dormir dans de merveilleux endroits au contact de la nature. Aucune contrainte de réservation préalable, vous vous mettez juste derrière le volant et hop… à vous la liberté! Ceci sans presque dépenser d’argent, car vous n’êtes pas obligé de faire beaucoup de kilomètres pour vous évader de votre quotidien (voir à ce sujet: la destination est le chemin). Et même si vous avez un emploi fixe, vous pouvez tenter le télétravail en van!

Un petit bonus pour les amateurs nostalgiques, une autre chanson célèbre sur la liberté:

Laisser un commentaire