Un petit pas…après l’autre

En lisant le titre de cet article, peut-être avez-vous pensé à la célèbre formule de Neil Armstrong en posant le pied sur la Lune le 20 juillet 1969: « un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité »? En effet nous avons fêté il y a peu (en juillet 2019) le cinquantième anniversaire de cet évènement. Quel rapport entre la vanlife et un voyage vers la Lune? Vous allez très vite comprendre…

Le premier pas de l’homme sur la Lune a constitué un incroyable accomplissement technologique dans l’histoire de l’humanité. Il est le résultat d’un programme spatial très ambitieux démarré par le président John Kennedy en 1961. Il a donc fallu presque 10 années d’efforts et de travail pour en arriver à ce « premier pas ». Tout le monde se souvient du premier pas et de la formule d’Armstrong, mais combien se souviennent des millions de petits pas qui ont précédé et rendu possible ce « premier pas » qui en fait constitue réellement le « dernier pas », l’aboutissement de tout le programme Apollo? C’est très naturel, on remarque toujours le résultat, mais beaucoup moins le processus entier qui a permis ce résultat. Le résultat, c’est un peu la partie émergée, brillante de l’iceberg, alors que le processus serait la partie immergée, beaucoup plus grosse mais beaucoup moins visible.

Il faut bien être conscient que tout objectif, même le plus grand, peut se décomposer en petits pas relativement simples. En ingénierie on appelle cela l’approche « diviser et conquérir » (divide and conquer) ou méthode des divisions successives. Cette méthode s’applique en fait à tout objectif personnel que vous pourriez vous fixer. Il s’agit de:

  1. Diviser votre objectif long-terme en objectifs moyen-terme, puis court-terme
  2. Diviser les objectifs court-terme en tâches individuelles
  3. Réaliser chaque tâche l’une après l’autre en se concentrant uniquement sur la tâche à accomplir et en « oubliant » momentanément l’objectif long-terme
  4. Mesurer régulièrement votre avancement, vous récompenser pour les progrès accomplis
  5. Corriger et améliorer
  6. Recommencer

Cette méthode a beau paraitre simple, voire simpliste, elle n’en est pas moins très puissante. La preuve: elle a conduit l’homme sur la Lune! Elle devrait donc fonctionner aussi pour vos objectifs, même les plus ambitieux.

Une carte mentale, exemple de décomposition

Cette méthode fonctionne aussi si vous souhaitez vous lancer dans la vanlife en partant de zéro. Le fait de vous concentrer sur les petites tâches à réaliser jour après jour en « oubliant » l’objectif ultime permet de ne pas être effrayé, voire tétanisé par ce dernier, ce qui aurait pour effet de nous bloquer ou nous pousser à procrastiner et finalement ne jamais passer à l’action. Au contraire, les petites tâches ne font pas peur et nous permettent d’avancer encore et encore, un pas après l’autre, jusqu’à finalement atteindre notre objectif.

En procédant de cette manière vous devenez inarrêtable. Pourquoi? Parce qu’on ne peut pas arrêter quelque chose qui ne cesse d’avancer. Comme une minuscule goutte d’eau qui tombe toujours au même endroit sur un rocher et finit par le creuser…

Laisser un commentaire