Action ou Contemplation?

Vous pouvez avoir eu l’impression, à la lecture de tel ou tel article sur la vanlife, que celle-ci promeut une vie essentiellement contemplative. En effet, on parle ici souvent de se retirer de l’agitation du monde, de se reconnecter avec la nature, de pratiquer la solitude et le silence. Ces sujets font effectivement penser à une vie contemplative telle qu’un moine ou un ermite pourraient la vivre.

Dans cet article je souhaite vous montrer qu’il n’en est rien, que la vanlife peut – et a souvent intérêt – à être aussi très active.

Le mouvement crée le changement

La contemplation fait partie intégrante de la vanlife, toutefois je pense que l’action est également importante pour évoluer. On dit aussi que « le mouvement crée le changement ». Cette phrase peut s’illustrer de différentes manières. En vanlife: c’est par le déplacement répété de son véhicule qu’on découvrira de nouveaux endroits. En même temps, ce mouvement va souvent générer dans notre esprit des changements de perspectives, de nouvelles idées. Avez-vous déjà remarqué que certaines personnes, à leur poste de travail, se mettent parfois debout et commencent à « remuer » alors qu’elles sont en pleine conversation téléphonique? Ces mouvements inconscients ont pour objectif de stimuler leur réflexion et imagination quand elles essaient de résoudre un problème.

De la même façon, j’ai aussi remarqué qu’une longue randonnée pédestre permet de stimuler son esprit et de faire apparaitre des idées originales que l’on n’aurait probablement pas eues en restant « statique ». C’est pourquoi, au-delà des bénéfices purement physiques de cet exercice, je trouve que les randonnées sont une excellente activité à pratiquer en vanlife. Au retour d’une longue randonnée j’ai presque toujours de nombreuses idées à noter, idées de développement personnel ou idées de business possibles.

L’action en vanlife

La vanlife peut donc être extrêmement active. Certains pourront y pratiquer leur sport favori (le surf, le parapente sont des exemples réels pris chez certains vanlifers). D’autres pourront travailler à développer leur présence sur les réseaux sociaux, effectuer une activité de consulting ou de coaching, etc… Cela fera d’ailleurs l’objet d’un prochain article.

Quel équilibre?

L’idéal est je pense (comme dans beaucoup de choses de la vie) de trouver un bon équilibre, celui qui vous conviendra, entre action et contemplation. Il peut être différent selon les personnes, et pourra également évoluer au cours du temps. La grande souplesse de la vanlife c’est que vous pourrez adapter votre ratio action / contemplation à tout moment selon vos besoins, la météo ou tout simplement votre envie!

Laisser un commentaire