Vanlifer du Week-end?

On pense souvent que la vanlife est réservée à ceux qui abandonnent tout pour habiter de manière permanente leur véhicule. Un des thèmes récurrents de ce blog est de montrer qu’il n’en est rien, qu’il existe de multiples formes de vanlife.

Ainsi, il est fort possible d’être salarié à temps complet et de pratiquer la vanlife pendant le week-end et les vacances. Même sur de courtes périodes de temps, la vanlife permet de déconnecter du quotidien de manière très efficace et, miracle inexpliqué par la science, a même le pouvoir étonnant de “rallonger vos week-ends” (voir cet article).

En effet, contrairement à des séjours en hotellerie classique, un départ en vanlife pour le week-end demande une préparation très minime et peut donc facilement être organisé le jeudi ou le vendredi précédent (en fonction de vos envies et de la météo). Cela suppose un très petit nombre de conditions:

  • Votre van est garé à distance raisonnable de votre domicile (disons 1h de route grand maximum). L’idéal étant bien sûr d’avoir votre van garé directement chez vous, mais ceci est difficile voire impossible si vous habitez une grande ville. Dans ce dernier cas, vous pourrez mettre votre van en gardiennage (on trouve de plus en plus de ces services autour des villes).
  • Votre van est “prêt à partir”. C’est-à-dire qu’il n’est pas complètement vide, mais contient déjà un minimum d’ustensiles, de vêtements et aussi de nourriture non périssable (conserves).
  • Vous avez une zone géographique “de prédilection” où vous connaissez déjà un certain nombre de points de chute (emplacements) possibles.

En ce qui me concerne, j’habite en région parisienne et mon van est en gardiennage dans le val d’Oise (95). Je peux m’y rendre en 40 minutes de voiture, ou même en train TER accompagné d’un peu de marche à pied. Ma zone de prédilection est le Parc Naturel du Vexin Français, la ville de Beauvais, le pays de Bray jusqu’à la côte normande à Dieppe. Cette zone est très étendue et regorge de merveilles à découvrir, pourtant elle représente moins de 2h de trajet depuis mon emplacement de gardiennage.

Dès le milieu de semaine, lorsque je n’ai rien de particulier de prévu pour le week-end à venir, je commence à regarder les prévisions météo. Si celles-ci ne sont pas trop mauvaises et la température acceptable, je prévois de partir dès le vendredi soir chercher le Hobby, et à moi la vanlife 😉 ! Je reviens généralement à mon domicile le dimanche soir, voire même le lundi matin tôt si je veux prolonger le plaisir… Après un simple week-end passé en vanlife je suis complètement ressourcé et prêt à démarrer une nouvelle semaine de travail. La déconnexion est telle que je n’ai généralement pas pensé une seule fois à mes tâches professionnelles de tout le week-end, et que j’ai vraiment l’impression de “revenir de vacances”…