La Vie est un jeu!

Pour certaines personnes, la vie en van s’apparente uniquement à une forme de loisir, à un jeu. Cette perception est bien compréhensible, étant donné l’origine du mot « camping-car » et sa traduction française actuelle en « véhicule de loisir ». Mais si vous suivez mon blog, vous avez compris que je considère la vanlife comme un outil de développement personnel qui dépasse largement le cadre du pur loisir. La vie – en van – n’est donc pas un nécessairement un jeu. Toutefois un des principes du développement personnel par la vanlife est le détachement. Le détachement signifie: ne pas prendre tout au sérieux, ne pas se « casser la tête » avec des problèmes réels ou imaginaires. Le détachement veut aussi dire: considérer la Vie – pas seulement en van, mais la vie en général – comme un jeu…

En effet, un des aspects fondamentaux de la philosophie du vanlifer est de prendre du recul sur sa vie. Cela suppose un certain détachement des possessions matérielles, des problèmes, des actualités. En prenant du recul, on prend aussi de la hauteur, et les choses d’en bas apparaissent de plus en plus petites, voire insignifiantes.

Certains théories scientifiques prétendent que nous n’avons pas d’existence réelle, que nous sommes en réalité les participants d’une grande « simulation » (comme dans le film « Matrix »). Sans aller nécessairement aussi loin, la mission Apollo 8, la toute première fois que des être humains quittaient l’orbite terrestre pour faire un voyage autour de la Lune et revenir, a été une prise de conscience unique dans l’histoire de l’humanité. Cette photo du « lever de Terre » est restée célèbre:

C’était la toute première fois que des hommes voyaient la Terre « de l’extérieur », de loin. Elle nous a permis de réaliser vraiment que notre planète n’est qu’une planète d’un système solaire parmi 100 milliards de systèmes solaires à l’intérieur de notre galaxie, sachant qu’il existe probablement 100 milliards de galaxies dans l’univers. Lorsqu’on comprend cela, on réalise l’importance toute relative de notre vie et de nos « petits soucis » dans l’immensité du cosmos… D’où l’importance du détachement et de comprendre qu’il ne sert à rien de se faire « du mauvais sang » (autrement dit du stress) pour beaucoup d’évènements de notre vie.

Si nous considérons la vie comme un jeu, une métaphore intéressante est celle du jeu vidéo. Dans certains jeux, le personnage principal doit franchir des niveaux avant d’atteindre le but final et terminer le jeu. Franchir un niveau demande des efforts et aussi de prendre des risques. Souvent la fin d’un niveau est matérialisée par un « gros méchant » qu’il faut combattre et vaincre pour accéder au niveau supérieur. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois et ne pas avoir peur de « mourir » virtuellement. On peut considérer « la vraie vie » de la même façon. Pour « devenir vous-même » et vous réaliser totalement vous devrez franchir des paliers, ce qui demandera efforts mais aussi prise de risque. C’est seulement à ce prix que vous progresserez et parviendrez réellement à vous accomplir et réaliser votre mission de vie.

En réalisant que la Vie est un jeu, vous dépasserez les peurs qui vous empêchent de vous lancer et débloquerez tous ces freins qui vous retiennent. Rappelez-vous que vous n’avez qu’une vie, et ne voulez pas finir comme un nom et deux dates

Une réflexion sur « La Vie est un jeu! »

Laisser un commentaire