Péter la routine!

Dans la vie, lorsque nous avons atteint un certain résultat dont nous sommes satisfaits, un piège insidieux nous guette: celui d’entrer dans la « routine ». Entrer dans la routine, c’est simplement se satisfaire du résultat obtenu, cesser de se challenger pour continuer de l’améliorer. Ceci s’applique à de nombreux domaines, par exemple:

  • Salarié: après avoir atteint un certain niveau de revenu, un salarié risque de se contenter de son poste sans chercher à évoluer encore et de « faire le minimum ».
  • Entrepreneur: après avoir atteint un certain chiffre d’affaire, un entrepreneur peut s’en contenter et ne pas chercher à continuer de le développer d’avantage.
  • Relation de couple: une fois la relation établie et installée dans la durée, l’un des partenaires (voire les deux) peut cesser de faire des efforts pour séduire l’autre, parfois même se laisser aller (prendre du poids, tomber dans certaines addictions…).

Or il est une loi générale de la vie qu’il faut bien avoir en tête: l’être humain est fait pour évoluer. Il évolue constamment et nous sommes nous-mêmes le résultat de millions d’années d’évolution. C’est ce qui nous permet d’être aussi performant et adapté à notre environnement au point d’avoir surpassé toutes les autres espèces animales qui peuplent notre planète. Evoluer, c’est s’améliorer, grandir. Evoluer permet d’augmenter notre estime de nous-même. Enfin en évoluant nous pouvons augmenter nos résultats, ce qui renforce notre confiance en nous-même. Cela nous encourage à entreprendre plus d’actions encore pour améliorer nos résultats, et enclenche un cercle vertueux.

Inversement, cesser d’évoluer c’est stagner, et la stagnation conduit inexorablement à la régression. Il est en effet une loi fondamentale de la physique: celle de l’entropie croissante. Pour simplifier, l’entropie mesure le désordre d’un système. Avec le temps, si l’on ne fait rien, le désordre augmente inexorablement. Autrement dit, « tout se déglingue ». Vous savez bien ce qu’il adviendra de votre voiture si vous ne faites aucun entretien, un jour ou l’autre elle cessera de fonctionner. Il en est de même avec notre corps et avec notre cerveau. C’est pourquoi il faut sans cesse faire de l’exercice et stimuler notre esprit en apprenant de nouvelles choses.

Ne nous leurrons pas, nous avons tous tendance – à un moment ou à un autre – à nous reposer sur nos lauriers. Atteindre un objectif peut demander beaucoup d’efforts et de renoncements, il est donc naturel de ressentir le besoin de « faire une pause ». Fêter ses accomplissements, se récompenser est une bonne chose, elle est nécessaire car nous ne sommes pas des machines. Le risque est que cette pause s’éternise et se transforme en routine installée.

Ici aussi, la vanlife peut nous aider à « péter la routine ». Il suffit de partir un Week-end pour changer totalement d’environnement et donc « casser ses habitudes ». Bien sûr, vous allez me dire que tous les voyages le permettent, ce n’est pas exclusif à la vanlife. C’est vrai, toutefois la vanlife possède des avantages particuliers:

  • Vous pouvez partir plus fréquemment, tous les Week-ends si vous le souhaitez, puisque cela nécessite peu ou pas de préparation préalable et que cela ne coute presque rien si vous possédez déjà votre van.
  • La vanlife possède en elle-même un coté imprévisible, une sorte de « générateur d’aléa » intégré. En effet vous découvrez sans cesse de nouveaux endroits et ne pouvez pas savoir exactement à quoi vous attendre. Vous vivez au présent, au « jour-le-jour » (ce qui est aussi un des facteurs du bonheur, voir cet autre article).
  • En limitant les distractions, vous avez plus de chance de vous concentrer sur l’essentiel: vous-même.

N’hésitez donc pas à vous organiser des sorties vanlife « d’implémentation » où vous décidez de réfléchir à votre stratégie professionnelle future, ou des Week-ends « ressourcement couple » pour combattre la routine et « rallumer la flamme »… Vous le constaterez alors par vous-même: les nouvelles idées afflueront dans votre esprit et vous repartirez « gonflé à bloc », prêt à affronter de nouveaux challenges…

4 réflexions sur « Péter la routine! »

Laisser un commentaire