Mes 3 habitudes pour être zen en van (et ailleurs)

Le stress n’est pas mauvais en soi, c’est une réaction naturelle de l’organisme pour préparer notre organisme à faire face aux difficultés. A condition toutefois d’alterner périodes de stress et périodes de récupération. Ces dernières sont indispensables pour faire baisser le niveau de stress et éviter une accumulation dans l’organisme qui peut conduire à des symptômes sévères tels que le burn-out ou la dépression.

Une des façons les plus efficaces que je connaisse pour faire diminuer ce stress est de pratiquer la vanlife, même de manière occasionnelle (voir notamment vanlifer du week-end). Dans cet article, je vous livre mes trois habitudes favorites quotidiennes pour être zen en van. Celles-ci dépassent toutefois le cadre de la vie en van et restent valables quel que soit votre mode de vie.

Vivre au Présent

Je l’ai déjà mentionné dans les articles 3 fois présent et heureux ici et maintenant, vivre l’instant présent est une des conditions du bonheur. Le présent est le seul moment sur lequel nous avons réellement prise, où nous décidons quoi faire. Le passé peut véhiculer des émotions négatives : déception, culpabilité, haine, regrets. De même pour le futur : peur, anxiété, doute, pessimisme. A l’inverse, le présent est principalement associé à des émotions positives : calme, amour, courage, satisfaction, confiance, gratitude, plaisir, enthousiasme, joie. Les émotions heureuses sont surtout ancrées dans la réalité. Quand nous vivons dans le passé ou le futur, nous vivons dans notre tête au lieu de vivre dans la réalité.

En vanlife, le simple fait d’être sorti de son environnement habituel (voir péter la routine) nous fait remarquer tout ce qui nous entoure: le paysage autour de notre van, les sons apaisants de la nature, les odeurs particulières. Toutes ces petites choses auxquelles, chez nous, nous ne faisons plus attention tellement elles nous sont familières. Apprécier ces choses au moment présent fait naître en moi des émotions de calme, de gratitude, de paix, de sérénité.

Vivre le moment présent, c’est aussi effectuer chaque tâche, même la plus banale, en pensant à ce qu’on fait. Cela nécessitera au départ un effort conscient pour ramener son esprit à l’action présente au lieu de laisser nos pensées divaguer ailleurs. Par exemple, manger en pensant à l’action de manger permet d’apprécier d’avantage la nourriture, de manger plus lentement (ce qui favorisera la digestion) et d’éprouver un sentiment de satisfaction.

Vivre le moment présent, c’est enfin s’ancrer dans la réalité, prendre conscience du fait que nous faisons partie de l’univers, que nous sommes une partie – petite certes, mais une partie quand même – de l’Ame du monde. J’existe, ici et maintenant, j’ai une raison d’être, l’Univers ne serait pas le même sans moi. Je suis zen parce que j’ai une place réservée pour moi dans le monde, je suis unique et irremplaçable.

Ressentir la Gratitude

Dans l’article vivre la gratitude, j’explique l’importance de ce sentiment et ses nombreux bienfaits. La gratitude, c’est simplement le fait de reconnaitre toutes les bonnes choses que nous vivons. Vous le savez, notre cerveau a naturellement tendance à se focaliser sur ce qui ne va pas, ce qui nous pose problème ou nous fait souffrir. Les médias dont nous subissons trop souvent l’influence négative amplifient ce phénomène. En effet, « on ne parle pas des trains qui arrivent à l’heure ».

La gratitude, c’est envoyer des vibrations positives vers nos proches et vers l’univers. Or tout ce que nous émettons, en bien ou en mal, nous revient à un moment ou à un autre. Plus nous émettons d’ondes positives, plus nous recevrons de l’univers d’avantage d’ondes positives dans le futur. A nous donc d’entretenir ce cercle vertueux.

La vanlife est une vie pleine de surprises et de découvertes qui sont autant d’opportunités pour éprouver de la gratitude. Chaque nouveau paysage, chaque nouvelle rencontre, sont des occasions de gratitude. En plus de ces occasions, je recommande deux moments privilégiés pour ressentir la gratitude, qui font partie de mes routines quotidiennes:

  • Au réveil: éprouver de la gratitude d’être en vie, d’être en bonne santé (si c’est le cas), d’avoir une nouvelle journée devant soi pour accomplir ce que l’on souhaite accomplir, d’avoir l’opportunité d’apporter quelque chose aux autres (même si c’est juste un sourire)… C’est une excellente façon de bien commencer la journée en se sentant zen dès le petit matin.
  • Avant de s’endormir: éprouver de la gratitude pour toutes les bonnes choses que nous avons vécues au cours de la journée et ce que nous avons accompli (même si celle-ci a comporté des moments difficiles ou moins agréables). Cela permet de ressentir de la satisfaction, d’être zen et de faciliter l’endormissement.

Périodiquement, je recommande aussi d’éprouver de la gratitude pour ce que nous sommes, ce que nous avons déjà réalisé dans notre vie, les choses que nous possédons, les personnes qui nous sont chères.

Avoir une Confiance Absolue

Dans l’article avoir une confiance absolue, j’explique le principe important de la confiance VSE (en la Vie, en Soi-même et en les Evènements) et comment il permet de toujours aller de l’avant. Un autre bienfait de la confiance VSE est de ressentir la sérénité, de rester zen quelles que soient les circonstances et les épreuves de la vie.

Vous devez avoir confiance en le fait que la Vie (ou l’Univers) vous guidera toujours sur le meilleur chemin pour vous, celui qui vous permettra d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Confiance dans le fait que la Vie vous réserve le meilleur. Confiance dans le fait que votre vie a un sens, que vous n’êtes pas juste un bateau balloté en tous sens sur une mer agitée.

Vous devez aussi avoir une confiance absolue en vous-même, en votre capacité à atteindre vos objectifs. Sans cette confiance il est fort peu probable que vous puissiez les atteindre. En effet votre monde intérieur crée votre monde extérieur, en d’autres termes vous devenez ce que vous pensez.

Enfin, vous devez avoir confiance en les évènements qui arrivent dans votre vie, même les plus pénibles ou les plus douloureux. Cela permet de relativiser et d’accepter certaines déceptions ou évènements négatifs à court terme. Sur le moment, vous pouvez ressentir une grande souffrance et accuser le coup. Mais quelques années après, en repensant à ces évènements, vous constaterez souvent qu’ils ont apporté au final beaucoup de positif dans votre vie et vous ont permis d’évoluer d’une façon que vous ne pouviez pas imaginer à l’époque.

Au final tout ira bien. Si ça ne va pas, c’est que ce n’est pas la fin.

John Lennon

Et vous?

J’espère que ces trois habitudes vous auront intéressé(e), voire peut-être donné envie de vous lancer et d’expérimenter la vanlife. Si vous hésitez encore, vous pouvez lire le courage de se lancer et 5 pourquoi puissants. Et si vous pensez qu’un week-end est trop court pour partir en van, je vous conseille la théorie de la relativité.

note

Cet article participe à l’évènement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » du blog Habitudes Zen. J’apprécie particulièrement ce blog d’Olivier Roland pour son contenu très inspirant, et vous recommande tout spécialement cet article.

Une réflexion sur « Mes 3 habitudes pour être zen en van (et ailleurs) »

Laisser un commentaire